top of page
Rechercher

L'eau : un élixir à préserver pour notre bien-être

Dernière mise à jour : 14 juin

L'eau, cette ressource vitale, est au cœur de notre existence car nous sommes composés à 70% d’eau. Consommer une eau de qualité est essentiel non seulement pour notre santé, mais aussi pour l'environnement. Cependant, la pollution des eaux, la répartition, l’utilisation de cette ressource et les déchets plastiques représentent des défis majeurs qui impactent notre quotidien et nos choix de consommation.

Jus de légumes

Impact des déchets sur l'eau.


Les polluants chimiques

Métaux lourds : Le plomb, le mercure, et le cadmium sont des exemples de métaux lourds qui peuvent contaminer l'eau du robinet. Ces métaux proviennent souvent des tuyauteries anciennes, des rejets industriels et des décharges.

Pesticides et herbicides : Utilisés en agriculture, ces produits chimiques peuvent s'infiltrer dans les nappes phréatiques et contaminer les sources d'eau potable.

Produits pharmaceutiques : Les résidus de médicaments non métabolisés peuvent se retrouver dans les eaux usées et, par conséquent, dans l'eau du robinet.

Ces substances, même à faible concentration, peuvent affecter la santé humaine et la faune aquatique.

 

Les polluants biologiques

Bactéries et virus : Les microorganismes pathogènes, comme E. coli, peuvent contaminer l'eau suite à des défaillances dans les systèmes de traitement des eaux usées ou à des inondations. Ces contaminants biologiques peuvent provoquer des gastro-entérites, des infections graves et d'autres maladies.

Parasites : ces agents pathogènes peuvent résister aux traitements classiques de désinfection et causer des maladies intestinales sévères. Les nourrissons, les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de tomber malades.

 

Les polluants physiques

Microplastiques : Ces minuscules fragments de plastique sont devenus omniprésents dans l'environnement et peuvent se retrouver dans l'eau du robinet. Les effets des microplastiques sur la santé humaine sont encore en cours d'étude, mais ils pourraient inclure des inflammations et des perturbations du système endocrinien.

Sédiments et débris : Les particules de sol, les débris organiques et les matériaux en suspension peuvent entrer dans le réseau d'eau potable, surtout après des événements climatiques extrêmes. Bien que souvent inoffensifs, ils peuvent donner un goût désagréable à l'eau et, parfois, contenir des contaminants adsorbés.

 

Nos choix de consommation 😊

Face à ces enjeux, il est crucial de faire des choix éclairés pour préserver la qualité de l'eau que nous consommons. En France, l’eau du robinet provient à 66 % des nappes souterraines (sources, puits, forages) et à 34 % des eaux de surface (cours d’eau, lacs).  Voici quelques conseils :

Filtrer l'eau : Utiliser des filtres à eau à la maison peut réduire les impuretés et les contaminants. Il existe de nombreuse possibilité comme l’installation d’un osmoseur (se positionne sous l’évier et dispos d’une réserve d’eau filtrée) ou d’un purificateur d’eau comme les systèmes Berkey.

A moindre coup, nous avons les filtres à charbon actif végétal ou céramique (Le charbon actif dépollue l'eau alors que les perles de céramiques la purifient). Concrètement, au contact de l'eau, le bâton de charbon actif attire et retient les résidus polluants de l'eau (nitrite, chlorine, pesticides...) et diminue les mauvaises odeurs et goûts de l'eau pour la rendre plus douce à la consommation. En fin de vie, le bâtonnet peut se placer au compost. Les perles de céramique suppriment le goût désagréable de l’eau du robinet et atténuent significativement les dépôts calcaires. Elles purifient et retardent le développement des pathogènes et stabilisent la qualité de l’eau. Les perles de céramique sont efficaces environ 10 ans et peuvent rester dans l'eau tout le temps.

Éviter les bouteilles en plastique : Préférez les bouteilles réutilisables en acier inoxydable ou en verre. Cela réduit non seulement les déchets plastiques, mais aussi le risque de contamination par les microplastiques.

Réduire l'utilisation de produits chimiques : Limiter l'utilisation domestique et agricole de pesticides, herbicides et autres produits chimiques contribue à la protection des nappes phréatiques et des sources d'eau potable.

Soutenir les initiatives écologiques : Adoptez des comportements responsables en soutenant les entreprises et les initiatives qui œuvrent pour la protection de l'environnement. Participer à des programmes de nettoyage des plages et des rivières est un excellent moyen de contribuer.

Éduquer et sensibiliser : Informez-vous et sensibilisez votre entourage sur les enjeux liés à la pollution de l'eau et à l'importance de la consommation responsable. 148 Litres = c’est la consommation moyenne d’eau potable en France par jour et par personne pour divers usages domestiques.

 

L'eau est un bien précieux qu'il nous faut protéger activement. Les déchets, menacent la pureté de notre eau, avec des impacts significatifs sur notre santé. En faisant des choix de consommation plus responsables et en agissant pour l'environnement, nous pouvons tous contribuer à garantir une eau de qualité pour les générations futures. Protégeons notre élixir de vie et faisons en sorte que chaque goutte compte. 😊

 

Que diriez-vous de prendre un rendez-vous pour parler de vos besoins ?







Comments


bottom of page