top of page
Rechercher

L’ortie précieuse alliée

L’ortie, cette plante souvent mal-aimée pour ses piqûres urticantes, mérite bien plus de respect et d’admiration. Loin d'être une simple mauvaise herbe, l’ortie est un trésor de la nature avec des bienfaits étonnants pour la santé, le jardin et même pour la biodiversité. Dans cet article, nous allons découvrir pourquoi cette plante est une véritable alliée pour notre bien-être et notre environnement.

L'ortie, précieuse alliée

Les bienfaits de l'ortie pour la santé :

L’ortie précieuse alliée, est une plante aux multiples vertus médicinales. Les orties vraies ou orties piquantes, font partie de la famille des Urticacées. Riche en vitamines (A, B2, B5, C de l’acide folique et K), en oligo-éléments (cuivre, fer, soufre, magnésium, zinc, manganèse, nickel), et des composés azotés naturels : sa richesse en protéines végétales représente 5 à 10% du poids frais de la plante (c’est 2 fois plus que le soja !).

Elle est un complément alimentaire de choix. Voici quelques-uns de ses principaux bienfaits :

>Anti-inflammatoire naturel : Les feuilles d'ortie sont utilisées depuis des siècles pour réduire les inflammations. Elles sont particulièrement efficaces pour soulager les douleurs articulaires et les symptômes de l'arthrite.

>Détoxifiant puissant : L’ortie stimule les reins et aide à éliminer les toxines du corps. Une infusion d'ortie est donc idéale pour une cure détox.

>Tonique capillaire : Utilisée en lotion capillaire, l'ortie fortifie le cuir chevelu, stimule la pousse des cheveux et lutte contre les pellicules. C'est un remède naturel pour des cheveux forts et brillants.

>Réducteur d’allergies : La consommation d'ortie peut aider à réduire les symptômes d’allergies saisonnières, grâce à ses propriétés antihistaminiques naturelles.

>Source de fer : Pour ceux qui souffrent d’anémie, l’ortie est une excellente source de fer, favorisant ainsi la production de globules rouges. C’est un excellent fortifiant général.

! La récolte de l’ortie destinée à l’alimentaire doit se faire dans des lieux sains. Les bords de route, les zones industrielles sont à éviter, ainsi que les prairies et champs régulièrement traités chimiquement. 😊

L'ortie, un allié de taille dans le jardin :

En plus de ses vertus pour la santé, l’ortie est un allié précieux pour les jardiniers. Voici comment elle peut transformer votre jardin :

>Engrais naturel : le purin d'ortie est un fertilisant biologique riche en azote. Il stimule la croissance des plantes et renforce leur résistance aux maladies. Pour le préparer, il suffit de faire macérer des feuilles d'ortie dans de l'eau pendant quelques semaines.

>Pesticide écologique : le purin d’ortie agit également comme un pesticide naturel, repoussant les pucerons et autres insectes nuisibles. Utiliser l’ortie permet donc de limiter l’usage de produits chimiques dans le jardin. Le purin d’ortie pur, non dilué sur le sol, est un bon désherbant.

>Protection des tomates et pommes de terre d’une attaque mildiou : enfouir une poignée de feuilles fraîches dans chaque trou au moment de la plantation.

>Activateur de compost : ajouter des orties au compost accélère sa décomposition, enrichissant ainsi le compost en nutriments essentiels pour vos plantes.

>Havre pour la biodiversité : peut de plantes peuvent prétendre attirer autant de monde, nombreux insectes bénéfiques, comme les coccinelles et les papillons, certains oiseaux (fauvettes, rousserolles, …) construisent leur nid à l’abri de ses hautes touffes. Elle sert également de nourriture pour certaines espèces de chenilles. Les graines sont le régal des faisans et des perdrix. En cultivant des orties, vous favorisez la biodiversité dans votre jardin.


Comment utiliser l'ortie ?

Pour profiter des bienfaits de l’ortie, plusieurs méthodes simples peuvent être mises en œuvre :

En infusion : versez 1l d’eau bouillante sur 50 à 100gr en feuilles fraîches, filtrez ou faites sécher les feuilles d'ortie et utilisez-les pour préparer des tisanes détoxifiantes.

En macération : remplissez un bocal d’orties fraîches triées et essuyées, tassez bien, ajoutez de l’alcool à 90°. Bouchez. Mettez 9 à 10 jours au soleil.

En sirop : faites infuser 250gr d’ortie dans 1,5 litre d’eau bouillante. Laissez infuser 12 heures, filtrez et ajoutez le double de son poids en sucre.

En cuisine : Ajoutez des jeunes pousses d'ortie à vos soupes, salades, en légumes ou même en pesto. Elles ont un goût similaire aux épinards. Soupes aux orties, quiche, omelette…

En lotion : Faites bouillir des feuilles d'ortie et utilisez l'eau de cuisson comme lotion capillaire ou tonique pour la peau.

Manipuler l'ortie demande quelques précautions, surtout à l’état frais. Portez des gants pour éviter les piqûres. Une fois séchées ou cuites, les feuilles perdent leurs propriétés urticantes et sont sans danger. La sagesse suppose qu’une plante aussi active, doit être utilisée avec parcimonie.


L'ortie ne doit pas être consommée à fortes doses en cas d'insuffisance rénale, en cas de grossesse, en cas d'excès de fer.

En conclusion, souvent perçue comme une simple mauvaise herbe, l’ortie est en réalité une plante aux nombreux bienfaits pour la santé, la nature et le jardin. En l’intégrant dans votre quotidien et dans votre jardinage, vous pourrez bénéficier de ses propriétés exceptionnelles. Alors, la prochaine fois que vous croisez une touffe d’orties, n’y voyez pas un ennemi, mais un allié précieux de la nature.


L’ortie nous rappelle que parfois, ce que nous considérons comme nuisible peut en réalité être une ressource inestimable, une leçon que la nature nous enseigne avec brio. 😊







Comments


bottom of page