top of page
Rechercher

Savez-vous que notre alimentation est au cœur d’enjeux majeur ?

Dernière mise à jour : 10 nov. 2023

L'alimentation est une nécessité pour nourrir notre corps, macro et micro nutriments, protéines, glucides et lipides sont la base de notre belle mécanique. L’alimentation est au cœur de nombreux enjeux majeur qui vont bien au-delà de la simple satisfaction de notre faim. Dans cet article, nous explorons pourquoi notre alimentation revêt une importance capitale pour notre santé, l'environnement, l'économie et la société dans son ensemble.

Malbouffe en France, un enfant sur 6 est en surpoids.

Santé : physique et mentale

Notre alimentation joue un rôle essentiel dans notre santé. Une alimentation équilibrée, riche en fruits, légumes, protéines maigres et céréales complètes, est cruciale pour prévenir de nombreuses maladies, dont les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, l'obésité, ainsi que toutes les maladies chroniques pour lesquelles la bonne santé du microbiote est essentielle. Des choix alimentaires judicieux peuvent également améliorer notre bien-être mental en influençant notre humeur, nos hormones, notre sommeil et notre énergie.

Aujourd’hui, nous mangeons moins d’aliments frais riches en nutriments, plus gras (nous avons besoin de « bon gras »), plus sucré (des sucres sont ajoutés partout), plus transformé et ultra-transformé (nous ne comprenons même plus les étiquettes et la chimie intégrée).

En France, 1 enfant sur 6, âgé entre 6 et 17 ans est en surpoids ou obèse, neuf produits alimentaires destinés aux enfants sur dix sont trop gras, trop salés ou trop sucrés selon les critères nutritionnels de l'OMS.

Environnement : manger durable

La production alimentaire a un impact énorme sur l'environnement. Le quart des émissions de gaz à effet de serre en France provient de nos assiettes. L'agriculture intensive, l'élevage de bétail et la déforestation contribuent au changement climatique, à la consommation d’énergie, à la pollution des sols, à l’érosion de la biodiversité, à la pollution de l'eau et à l’épuisement de celle-ci dans certaines régions. Petit rappel : chaque kilo de viande produit émet ainsi 5 à 10 fois plus de gaz à effet de serre qu’un kilo de céréales. Pourquoi ? Parce qu’élever des animaux nécessite en plus de produire les aliments pour les nourrir.

Nos actes d’achat ont un impact en :

- Optant pour une alimentation plus respectueuse de l'environnement, nous pouvons réduire notre empreinte écologique.

- Défendant une agriculture sans pesticides.

- Luttant contre l’importation de denrées produites avec des pesticides interdits en Europe.

- Prenant en compte le transport des aliments, le mode de production, la transformation des aliments, le stockage et la conservation des produits, les intrants utilisés, la part végétale de l’assiette, la saisonnalité des produits.

- Limitant les déchets d’emballages alimentaires qu’il faut collecter, traiter, recycler ou incinérer.


Économie : les chaînes d'approvisionnement mondiales

Le secteur alimentaire est l'une des plus grandes industries au monde. En France, l’agriculture occupe 54 % du territoire ! De la production agricole à la distribution, en passant par la transformation et la vente au détail, il emploie des millions de personnes. Les fluctuations des prix des matières premières, les crises alimentaires et les enjeux liés à la sécurité alimentaire ont un impact significatif sur l'économie mondiale, sur les conditions de travail des agriculteurs et sur le renouvellement des générations agricoles.

La souveraineté alimentaire de la France est à remettre en question, car elle est mise à mal, par la dépendance aux marchés mondiaux et aux importations. Sous le poids des normes et soumise à une concurrence accrue de nos voisins européens, la production de fruits et légumes s'est effondrée, et on importe aujourd'hui 60 % des fruits qu'on consomme, et 40 % des légumes. Plus d'un tiers des volailles sont importées (contre 13 % en 2000), comme 25 % du porc, 56 % des ovins… Grande puissance maritime, la France importe deux tiers des poissons qu'elle consomme.


Société : alimentation et culture

La nourriture joue un rôle central dans notre culture et nos traditions. Elle rassemble les gens, favorise les échanges interculturels et permet de transmettre des valeurs familiales. Cependant, l'accès inégal à une alimentation de qualité est un problème qui touche de nombreuses communautés, créant des inégalités sociales en matière de nutrition.

La société française a beaucoup évolué dans sa façon de consommer et son rapport à la nourriture. Nous mangeons toujours plus vite ! Nous cuisinons moins, au profit de produits plus faciles à consommer, en conserves, réfrigérés ou congelés. Entre 1995 et 2008, la consommation de fruits transformés a doublé, au détriment des fruits frais. Et c’est sans compter les plats surgelés, la restauration rapide et les produits ultra-transformés. Sans compter les questions de rémunérations des agriculteurs du territoire et la difficulté qu’ils ont à maintenir un revenu à la hauteur de leur travail.

Aujourd’hui avec l’inflation (en moyenne de 15% sur un an), les produits de base sont les plus impactés. Et la chute de la consommation alimentaire (Selon l’INSEE la consommation alimentaire s’effondre), la question de l’accès à l’alimentation et de la précarité alimentaire se pose. La moitié des bénéficiaires des "restos du cœur" ont moins de 26 ans et le nombre de bénéficiaires explose (avec + de 170 millions de repas prévu en 2023, + 20% en une année).


En conclusion, tandis que l’on accorde moins de valeur à notre alimentation, son impact environnemental augmente... elle est au cœur de multiples enjeux qui vont bien au-delà du simple acte de manger. Elle impacte notre santé, l'environnement, l'économie et la société dans son ensemble. Elle contribue à façonner les paysages qui nous entourent. Il est essentiel de prendre des décisions alimentaires éclairées, tant au niveau individuel que collectif, encadrer les marges et les additifs de l’industrie agro-alimentaire, accélérer la transition agroécologique pour promouvoir un avenir plus sain et durable, accompagner l’agriculture dans l’adaptation aux changement climatique et à la gestion des ressources.

Etre acteur du changement !







Comments


bottom of page